Revue de Presse

Kyoko Réaux et J.F. Crahay

Partager l'Article
Kyoko Réaux et J.F. Crahay

Pour sa collection Jules-François Crahay au Japon, Jules-François Crahay a besoin d'une styliste japonaise.

Il choisira Kyoko Sakazaki (future Kyoko Réaux) parmi plus de 300 candidates, pour la qualité de ses dessins et sa créativité.

Ils collaboreront durant plusieurs années, et devinrent amis.

Jules-François Crahay

Partager l'Article
Jules-François Crahay

Jules-François Crahay est né à Liège d'un père industriel et d'une mère, Françoise, qui tient une maison de couture.

Il étudie à Paris dans les années 1930 puis retourne en Belgique travailler avec sa mère. Il ouvre sa propre Maison en 1951 à Paris avec Germaine de Vilmorin.

Engagé par Robert Ricci, il rejoint la Maison Nina Ricci et y reste une dizaine d'années.

Par la suite, il intègre Lanvin durant une vingtaine d'années. Sa collection de 1964 est également très remarquée.

De 1985 à 1988 est présentée une collection Jules-François Crahay au Japon dans le cadre d'un contrat avec l'entreprise Itokin gérant déjà la licence de la marque française Courrèges dans ce pays.

Il obtient, durant sa carrière, trois fois le Dé d'Or (« la première récompense de la mode française ») pour la créativité de ses collections.

Haut de page